Cyclone Idai, Mozambique: premières informations MSF

Le 14 mars, la côte du Mozambique a été frappée par le cyclone tropical Idai. C'est surtout dans la ville côtière de Beira -  de plus de 500 000 habitants – que les dégâts sont énormes. Des vents allant jusqu'à 200 km/h et des pluies abondantes ont provoqué une dévastation extrême le long du littoral central dans les provinces de Sofala, Zambezia et Inhambane.

BILAN DU 18 MARS:

  • 84 personnes décédées
  • Au moins 1500 personnes blessées

Le nombre de morts et de blessés devrait augmenter dans les prochains jours. Dans un message communiqué le 18 mars, le radiodiffuseur d'Etat du Mozambique a évoqué un premier bilan de 1000 décès.

UNE RÉGION PRESQUE TOTALEMENT DÉTRUITE

  • 90% de la zone autour de la ville de Beira - entre les villes de Beira, Dondo et Chimoio - a été détruite. Les principales routes menant à Beira ont été fermées, des bâtiments ont été inondés et gravement endommagés.
  • L'alimentation électrique et les lignes de communication à Beira et dans les environs ont été complètement détruites. Cela rend difficile l'estimation de l'ampleur de la catastrophe.
  • L'hôpital de Beira a subi de graves dommages, y compris au sein du bloc opératoire. Les 17 centres de santé ont tous perdu leur toit, ce qui a entraîné des dégâts supplémentaires.
  • Les activités médicales de Médecins Sans Frontières à l'hôpital de Beira, dans les centres de santé et dans la communauté ont été complètement arrêtées.
  • PREMIÈRE RÉPONSE DE NOTRE ÉQUIPE SUR PLACE
  • Ce 19 mars, la première équipe d'intervention d'urgence arrive à Beira pour évaluer la catastrophe, les dégâts causés et les besoins médicaux de la population.
  • La principale préoccupation de Médecins Sans Frontières est d'assurer la continuité des soins et l'orientation des patients vers les centres de santé. Entre temps, nous prévoyons que les besoins en eau potable et en hygiène sanitaire resteront importants dans les prochains jours.
A propos de MSF/AZG

Médecins Sans Frontières est une organisation médicale humanitaire d’urgence, active dans plus de 60 pays du monde.