Skip to Content

Journée mondiale de la santé mentale: MSF soigne les blessures de l’âme dans 28 pays, et notamment en Belgique

Ce dimanche 10 octobre, Journée mondiale de la santé mentale: Médecins Sans Frontières, qui mène une quarantaine de projets de santé mentale dans 28 pays - dont la Belgique, rappelle l’importance d’une approche médicale intégrée, qui aide chaque patient à surmonter ses traumatismes et à développer sa propre résilience.

Depuis 30 ans, Médecins Sans Frontières vient en aide aux personnes vulnérables ayant vécu des traumatismes (victimes de conflits, d’épidémies, atteintes de maladies chroniques, etc.). Le centre opérationnel de MSF à Bruxelles mène une quarantaine de projets de santé mentale dans 28 pays dans le monde : victimes de violences sexuelles en République démocratique du Congo, migrants en Grèce, réfugiés rohingyas au Bangladesh, mais aussi migrants, sans-abris et mineurs non-accompagnés en Belgique.

Notre soutien psychosocial dans le monde
En 2020, dans le monde, les équipes de Médecins Sans Frontières ont mené plus de 450 500 séances de soutien psychosocial individuelles et collectives.
 « Notre objectif est de permettre au patient de se libérer de sa souffrance. Nous l’accompagnons afin qu’il puisse lui-même gérer ses émotions, surmonter le traumatisme vécu et développer sa propre résilience. Il est essentiel que tout traitement médical soit accompagné d’un soutien psychosocial, qu’il s’agisse d’une approche intégrée. De plus, nous ne travaillons pas uniquement au niveau individuel, mais aussi en lien avec la communauté, la famille, en organisant des séances collectives. Ces séances de thérapie peuvent prendre différentes formes, et notamment se dérouler dans le cadre d’activités ludiques. L’important, c’est d’identifier les besoins de chaque personne », explique Sylvie Fagard Sultan, experte en santé mentale pour Médecins Sans Frontières.

En République démocratique du Congo, par exemple, MSF a aidé près de 11 000 victimes de violences sexuelles en 2020 (soins médicaux et psychosociaux), et notamment au Kananga, où l’association est particulièrement active. Les équipes apportent un soutien psychosocial à ces victimes, adapté en fonction de leurs besoins et du traumatisme vécu.

Le Hub humanitaire en Belgique
Depuis 2017, Médecins Sans Frontières apporte des soins de santé mentale aux migrants et aux réfugiés dans le cadre du Hub Humanitaire, en collaboration avec d’autres organisations. En 2020, nos équipes ont mené plus de 1200 consultations psychologiques et plus de 230 consultations psychatriques. Elles ont aussi organisé plusieurs formations en premiers secours psychologiques et prévention suicide, destinées aux associations partenaires du réseau, afin de pouvoir réagir face à des personnes présentant des troubles de santé mentale.

Quatre vidéos pour témoigner
A l’occasion de la Journée mondiale de la santé mentale, Nourit (psychologue), Akku (médiateur culturel), Thomas (infirmier psychiatrique) et Michèle (hébergeuse), collaborateurs pour le HUB humanitaire, témoignent, à travers quatre vidéos, des préoccupations que rencontrent les personnes en fuite en Belgique.

Possibilités d’interviews :
- Superviseur santé mentale pour MSF en République démocratique du Congo (basé en RDC). Interview en FR.
- Responsable projet santé mentale MSF (FR, EN)
 


 

 

 

 

Contactez-nous
A propos de MSF/AZG

Médecins Sans Frontières est une organisation médicale humanitaire d’urgence, active dans plus de 70 pays du monde.