Haïti: besoins en eau potable et en soins médicaux suite à l'ouragan Matthew

Lundi 10 octobre 2016 — Suite à l'ouragan Matthew en Haïti, les infrastructures de santé et d'approvisionnement en eau sont extrêmement endommagées. La population a besoin de soins médicaux et d'eau potable car l'eau contaminée transmet le choléra qui se répand rapidement. 

À Petite Rivière de Nippes, une équipe MSF a mené environ 200 consultations médicales lors de ces deux derniers jours. Il y a une forte présence de personnes blessées au pied après avoir marché dans des zones inondées. Les équipes rapportent également que beaucoup de personnes boivent l’eau de la rivière suite au manque d’eau potable. 

À Port Piment, les gens boivent également l’eau de la rivière et il y a des cas de choléra. Hier, une équipe MSF a apporté des fournitures médicales par hélicoptère dans la ville et a soigné 69 patients souffrant du choléra. 

De nombreuses infrastructures endommagées

À Jérémie, MSF a  constaté que l’hôpital de référence était endommagé et manquait d’eau et d’électricité. Il y a un nombre significatif de survivants de l’ouragan qui présentent des blessures infectées. L'équipe sur place a prodigué 250 consultations médicales. 

Une équipe MSF a voyagé dans les départements de l’Arbonite et du Nord-Ouest et a trouvé certains centres de santé et centres de traitement choléra endommagés ainsi que des puits et autres systèmes d’eau. Plusieurs fermes ont été endommagées. La population collecte de l’eau des rivières, de puits et d’autres points d’eau non traités. 

Les recherches continuent

Les équipes MSF travaillent afin d’atteindre les zones affectées dans le sud-ouest. L’accès reste difficile suite aux ponts et routes endommagées. MSF prévoit également d'évaluer les besoins dans les zones montagneuses dans les jours qui viennent. 

Informations additionnelles: les projets de MSF en Haïti 

MSF gère de multiples projets dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince: l’unité des grands brûlés de l’hôpital Drouillard, le centre d’urgence Martissant 25, l’hôpital chirurgical d’urgence Nap Kenbe, le centre de référence des Urgences en Obstétrique (CRUO), la clinique des survivants de violences sexuelles basées sur le genre Pran Men’m et le centre de traitement choléra Figaro qui peut être opérationnel en quelques heures. MSF soutient également le centre Diquini pour les patients atteints de choléra.

Un pont s'est effondré suite à Roche-a-Bateau, obligeant les personnes à traverser la rivière à pied © Andrew McConnell
Les projets de MSF en Haïti
Roche-a-Bateau souffrant de la destruction suite à l'ouragan Matthew © Andrew McConnell