Flashquote : attaque contre l'hôpital pour enfants Okhmatdyt à Kiev

Flashquote : attaque contre l'hôpital pour enfants Okhmatdyt à Kiev

Ukraine, 8 juillet 2024 - Selon le ministre de la Santé ukrainien, des enfants souffrant de pathologies graves, dont certains nécessitent des soins intensifs, attendent d'être évacués ou réhospitalisés dans d'autres parties de l'hôpital pour enfants Okhmatdyt, situé à proximité du bâtiment détruit à Kiev. Cet hôpital était le plus grand centre de diagnostic et de traitement pour enfants du pays, et le service de dialyse pour enfants a été particulièrement endommagé.

"Nos équipes sont de plus en plus souvent témoins d'attaques des forces russes contre les infrastructures civiles et médicales dans toute l'Ukraine, que ce soit dans les villes et villages sur la ligne de front ou plus à l’intérieur dans le pays. Les hôpitaux sont détruits, et les patients ainsi que le personnel médical sont tués. L'hôpital Okhmatdyt de Kiev, qui a été attaqué aujourd'hui, est bien connu de nos équipes. Au début de la guerre, nos médecins y ont assisté le personnel médical dans les services de chirurgie et ont formé des kinésithérapeutes. Il est inacceptable que les patients ne puissent pas se sentir en sécurité et recevoir des soins dans l'enceinte d'un hôpital", a déclaré Christopher Stokes, coordinateur des urgences pour Médecins Sans Frontières en Ukraine.

Le ministère de l'Intérieur ukrainien rapporte que le tir de missile sur l'hôpital Okhmatdyt a causé la mort de deux adultes et blessé 16 personnes, dont 7 enfants. Les opérations de recherche et de sauvetage se poursuivent. Il est possible que des personnes soient encore piégées sous les décombres. Les sauveteurs et les volontaires tentent d’atteindre le plus rapidement possible le sous-sol de l'hôpital, où des enfants et du personnel médical s'étaient réfugiés au moment de l'alerte.

Une équipe de Médecins Sans Frontières s'est rendue à l'hôpital aujourd'hui pour évaluer la situation et offrir, si nécessaire, une assistance médicale. Nous répondons aux demandes du ministère de la Santé en soutenant les hôpitaux proches de la ligne de front et certains services d’institutions médicales où une rééducation physique est proposée aux patients souffrant de blessures de guerre. Nos équipes continuent d'aider les structures médicales à évacuer les patients entre les hôpitaux et les villes grâce aux ambulances MSF.

Quentin Barrea Press Officer, Médecins Sans Frontières

 

 

A propos de MSF/AZG

Médecins Sans Frontières est une organisation médicale humanitaire d’urgence, active dans plus de 70 pays du monde.