Epidémie d'Ebola au Congo: MSF déploie une intervention d'urgence

Jeudi 10 mai 2018 — Dans l’après-midi du 8 mai, les autorités sanitaires nationales ont confirmé une nouvelle épidémie d’Ebola dans la zone de santé de Bikoro située dans la province de l’Équateur, dans la partie centre-est de la République Démocratique du Congo.

En partenariat avec le Ministère de la Santé et d’autres organisations internationales, le Pool d’Urgence Congo (PUC) de Médecins Sans Frontières (MSF) est déjà sur les lieux pour poursuivre l'évaluation de la situation et déployer une réponse rapide et adaptée face à l'urgence. Une telle approche permet de détecter d'autres cas suspects puis de contenir l'épidémie. MSF travaille également étroitement avec les autorités et tous les partenaires à Kinshasa afin de construire et coordonner un plan de réponse efficace, capable de s’adapter en fonction des besoins sur le terrain.

Dans le passé, MSF a travaillé aux côtés des autorités congolaises pour prendre soin des personnes souffrant de l’Ebola et pour contenir les épidémies », déclare Julien Raickman, chef de mission MSF en RDC. « À l’heure actuelle, nous avons une équipe sur le terrain composée de médecins, d’experts en eau et assainissement, de promoteurs de la santé, de logisticiens ainsi que d’un épidémiologiste. Ils travaillent ensemble avec les autorités nationales et d’autres organisations internationales pour évaluer le contexte et pour assurer que l’épidémie soit contenue. »