Discours de MSF au Conseil de Sécurité des Nations Unies pour arrêter les attaques contre les hôpitaux

EMBARGO jusque 19h00 ce soir, après le discours

Mercredi 28 septembre 2016 — Bonjour,

Pendant que les dépêches sur de nouveaux bombardements à Alep continuent d'arriver, la présidente internationale de Médecins Sans Frontières, Joanne Liu, s'exprime aujourd'hui devant le Conseil de Sécurité des Nations Unies. Dans son discours, elle demandera l'arrêt des attaques contre les hôpitaux, le personnel et les patients notamment en Syrie, Yémen et Afghanistan. 

Depuis le bombardement de l'hôpital MSF de Kunduz il y a un an (3 octobre 2015), 75 autres structures de santé ont été bombardées. 

Malgré la résolution votée aux Nations Unies le 3 mai dernier afin d'arrêter les bombardements, la situation n'a fait qu'empirer. 

Ci-joint, vous trouverez le discours de notre présidente. EMBARGO jusqu’au discours de Joanne Liu devant le Conseil de Sécurité à 19h. Merci de le respecter.

Je reste à votre disposition pour toute demande d'interview avec nos porte-paroles ici à Bruxelles.

Céline Ronquetti - celine.ronquetti@brussels.msf.org - 0475/40.60.76

75 attaques d'hôpitaux MSF en un an.

Le 6 août un hôpital soutenu par MSF à Millis, Idlib en Syrie a été bombardé. Quatre personnels médicaux et 9 patients sont décédés, parmi lesquels des enfants. © MSF
Le 15 août, l'hôpital d'Abs au Yémen a été bombardé. 19 personnes ont été tuées. © MSF
La destruction de l'hôpital de Daqaq (Alep-Est) le 3 octobre 2016. L'hôpital était soutenu par MSF. © MSF