Réforme de l'Aide Médicale Urgente en Belgique: position de MSF

Jeudi 15 mars 2018 — Bonjour,

La réforme de l'aide médicale urgente sera soumise cette après-midi à la Chambre. Vous trouverez ci-dessous la position de Médecins Sans Frontières sur cette initiative dont les conséquences pourraient être graves pour une population pourtant déjà vulnérable.

MSF est très préoccupée par la réforme qui sera soumise au vote cette après-midi au Parlement, visant à adapter la possibilité d’avoir accès à l’aide médicale d'urgence aux personnes sans-papiers. Pour MSF, l'amendement proposé à cette loi ne fera qu'aggraver la situation des personnes ayant un besoin urgent d'assistance médicale, tout en subordonnant la logique médicale à une logique administrative. De plus, les mesures proposées n'aboutiront clairement pas aux économies escomptées : au contraire, les coûts humains et médicaux du report des soins risquent d’engendrer des frais supplémentaires.

Voici les principales objections de MSF à cette réforme :

  • Cette réforme législative porte atteinte au droit fondamental à l’accès aux soins de santé.
  • L’accès à l’aide médicale devient encore plus difficile pour ces personnes vulnérables.
  • Le système proposé devrait entraîner un surcoût et s’avérer au final plus cher.
  • Les médecins devront consacrer encore davantage de temps à des tâches administratives, ce qui n’est pas conforme à la logique médicale.

MSF demande dès lors que cette réforme soit rejetée.

Nos spécialistes en santé publique sont évidemment à disposition pour développer ces différents points si nécessaire.

Cordialement,

Raphaël Piret